Les avantages de la formation technicien froid et climatisation


La formation technicien froid et climatisation se vaut par l’enrichissement qu’elle apporte tant du point de vue technique que professionnel. En effet, le technicien froid climatisation pourra trouver facilement des débouchés tout en ayant le choix de son environnement professionnel. Les perspectives d’avancement sont également nombreuses.

De nombreux débouchés professionnels

Devenir technicien froid et climatisation donne l’accessibilité à de nombreux environnements de travail, à commencer par les bureaux d’études au sein desquels il aura un rôle prépondérant dans la conception de nouveaux matériels frigorifiques.
Dans cette optique, le technicien froid et climatisation aura à se pencher sur les futurs composants du matériel tout en ayant en charge leur installation.
Il peut également être sollicité dans le domaine de la maintenance. Dans ce cas, on lui confiera la prévention des dysfonctionnements et l’entretien périodique des installations frigorifiques. Ce rôle implique des dépannages, des installations, mais aussi des contrôles de sécurité.
C’est l’occasion pour le technicien froid climatisation d’apporter les améliorations qui s’imposent et d’ajouter les équipements qui peuvent manquer aux installations pour leur performance optimale.
Enfin, le technicien froid et climatisation peut choisir d’évoluer dans le milieu du commerce. Il aura alors à entretenir la relation-clientèle, à arrêter leur besoin et à s’assurer de la réalisation des commandes, de l’achat des équipements jusqu’à l’installation.

Une diversité de parcours de formation

Le métier de technicien froid et climatisation est accessible suivant différents cursus de formation allant des parcours diplômants jusqu’au suivi de cours à l’issue desquels une certification est délivrée à l’apprenant.
Ainsi, on peut devenir technicien froid et climatisation en ayant en poche un baccalauréat professionnel dans l’option Technicien froid et climatisation ou encore en étant titulaire d’un TP Technicien froid et climatisation.
On peut aussi exercer ce métier à travers un BP monteur et dépanneur climatisation et froid ou encore un BP monteur d’installation de génie climatique. Il en sera de même d’un BTS fluides énergie environnement ou équipement technique-énergie.
Métier à multiples facettes, on peut aussi devenir un technicien froid et climatisation en disposant d’un DUT génie thermique et énergie ou d’un certificat professionnel spécialisé, délivré par le CNAM.

La maîtrise de nombreux domaines techniques

La formation pour devenir technicien froid et climatisation est propre à enrichir sur le plan technique ne serait-ce que pour évoquer la variété des techniques maîtrisées.
En effet, pour pouvoir exercer ce métier, il est essentiel de pouvoir intervenir dans l’hydraulique, le thermodynamique, l’électromécanique, l’aéraulique…, autant de disciplines inculquées dans le cadre de la formation des techniciens froid et climatisation.
De cette manière, on les verra œuvrer dans le bon fonctionnement des machines utilisées dans l’agroalimentaire, la restauration, la climatisation…

Des conditions de travail au choix

Se former en technicien froid et climatisation donne également un large choix en termes d’environnement de travail. Les activités à réaliser sont assez ponctuelles et permettent de travailler suivant des heures plutôt régulières dans le cadre d’un bureau d’études.
S’il préfère les mouvements, le technicien froid climatisation sera servi dans la maintenance, avec des interventions effectuées sur des sites différents selon les besoins des clients.
Dans tous les cas, ce profil est utile aussi bien chez les constructeurs de machines frigorifiques et les secteurs d’activités qui fonctionnent avec des équipements frigorifiques que les instituts de recherches, les établissements publics et les prestataires spécialisés dans la maintenance de ces équipements.
Le technicien froid climatisation n’aura qu’à choisir l’environnement qui lui semblera le plus favorable à son épanouissement professionnel.

Des perspectives d’avancement

Quelle que soit la structure intégrée par le technicien froid climatisation, les perspectives d’évolution existent pour autant qu’il persiste dans la même voie afin d’accumuler les années d’expérience.
Ainsi, dans les entreprises de conception de matériels frigorifiques, il pourra accéder à la fonction d’ingénieur production si tant est que ses qualifications professionnelles répondent aux besoins du poste.
Dans le secteur du commerce, on lui confiera facilement la tête d’une unité de vente.
Quoiqu’il en soit, se former en cours de parcours professionnel sera toujours possible pour accéder à de meilleures postions, mais surtout pour enrichir ses propres connaissances.

Cet article a été vu 55 fois depuis le 10/10/2017 !