Aménager son habitation pour éviter les chutes


Les petits enfants sont les premiers à tomber. Toutefois, les chutes peuvent être plus durement vécues par les personnes âgées, dès lors que la solidité des os et la souplesse diminuent généralement avec les années. De plus, des problèmes de vue et la prise de médicaments augmentent le risque de tomber. Enfin, une personne seule sera plus facilement prise au dépourvu en cas de chute, surtout si elle ne dispose pas d’aide ménagère ou de teleassistance. Il faut donc sécuriser au maximum son domicile.

Éviter de laisser des obstacles au sol

Bien sûr, il est parfois fatigant, voire douloureux, de se baisser pour ramasser les petits objets qui tombent par terre. Mais il est très important de s’y résoudre ou de solliciter de l’aide. Car on les oublie souvent au moment de faire quelque chose d’urgent (baisser le four, décrocher le téléphone, etc.), ou bien ils sont déplacés par un animal de compagnie ; ce qui constitue des pièges redoutables. Un autre point de vigilance tient à la présence de fils électriques : ceux-ci doivent être bien plaqués au sol, si possible le long des murs, et maintenus en place. De la même manière, il vaut mieux prévoir un enrouleur pour les tuyaux d’arrosage au jardin.

Choisir un revêtement au sol qui ne glisse pas

On tombe parfois parce qu’on se prend les pieds dans un obstacle, mais aussi parce qu’on a glissé. La qualité des revêtements est donc essentielle, dans toutes les pièces de la maison. Le parquet et le carrelage gagnent à être remplacés par de la moquette quand c’est possible, ou recouverts avec des tapis soigneusement fixés au sol. Dans la salle de bain, installer des pastilles anti-dérapantes à l’intérieur même de la douche permet souvent d’éviter bien des problèmes. Par ailleurs, en installant des rampes sur les murs, on va multiplier les points d’appui stables et permettre de se rattraper plus facilement avant de tomber. Certaines sociétés de teleassistance proposent ce type de services.

Améliorer la visibilité grâce à un bon éclairage

Une personne âgée a généralement besoin d’un éclairage doux mais puissant et régulier. Il faut donc prévoir des ampoules de bonne qualité, idéalement d’au moins 75 W. Cela concerne aussi, et surtout, les couloirs et les escaliers. L’interrupteur doit être accessible dès l’entrée de la pièce. Bien sûr il convient aussi de vérifier que les câbles des lampadaires sont bien cachés, et de remplacer les halogènes, gourmands en électricité et dangereux avec leur interrupteur dans lequel il est possible de trébucher, par des plafonniers. Enfin, si l’on s’inquiète pour un proche dont la vue baisse, pourquoi ne pas se rassurer en recourant à la teleassistance pour les personnes âgées ?

Cet article a été vu 70 fois depuis le 10/10/2017 !

Mots clés recherchés :
dormi au salon (1),