Des aménagements intérieurs pour les seniors


Crise économique ou période de plein emploi, prendre soin de nos aînés constitue une priorité nationale. Les personnes âgées aspirent pour la plupart à rester chez elles le plus longtemps possible. Aujourd’hui le maintien à domicile est facilité grâce à des innovations technologiques. Par exemple : si un retraité présente une certaine dépendance, des aménagements peuvent être réalisés afin qu’il reste dans son logement (comme l’installation d’un monte escalier). Il existe différents programmes d’aide proposés par les caisses de retraite pour les seniors en perte d’autonomie.

Le Plan d’Action Personnalisé

installation monte escalierMis en place par les caisses de retraite, ce programme a pour finalité de prévenir les situations de fragilité des représentants du troisième âge (veuvage, déplacements difficiles, perte d’autonomie). Son objectif est de permettre à la personne de rester le plus longtemps dans sa maison. Le placement en maison de retraite ne constitue pas une fin en soi, car le coût du séjour est souvent élevé et les pensionnaires ont parfois du mal à s’intégrer. Ce type de plan permet ainsi aux seniors d’être maintenu dans leur cadre de vie habituel.

Les bénéficiaires du programme d’aide

Différentes conditions doivent être réunies pour pouvoir bénéficier de ce dispositif. D’abord, il ne s’adresse qu’aux personnes de plus de 55 ans, qui sont titulaires d’une pension de retraite du régime général. Il convient ensuite de ne pas percevoir certaines prestations (comme l’aide personnalisée d’autonomie, ou l’allocation veuvage). Enfin, le senior doit rencontrer des difficultés dans sa vie courante. Par exemple, s’il se déplace difficilement, il devient alors important d’installer un monte personne dans son habitation.

La prise en charge des caisses de retraite

Le retraité doit participer financièrement à ce programme d’aide (de 10 à 73%). Il ne devra pas compter sur une prise en charge totale de sa caisse. Le plan d’action personnalisé est décidé par l’organisme de retraite dans ses moindres détails. Il fixe alors au cas par cas les opportunités d’aménagement. Il n’existe aucun recours en cas de refus, car ce type de décision est sans appel pour le senior.

En préparant bien son dossier de subvention il est donc possible d’obtenir des aides substantielles qui permettront de financer de nombreux travaux d’aménagement. En plus des aides des caisses de retraites il existe de nombreuses aides locales qui si elles varient selon les régions et les communes, représentent un manne financière non négligeable.

 

Mots clés recherchés :
content (51),