3 solutions pour une toiture plate parfaitement étanche à long terme


Contrairement aux toits en pente, un modèle plat est davantage soumis à une rétention d’eau durant les périodes de pluie. Souvent, l’efficacité d’une couverture ne peut-être complètement assurée qu’après quelque temps d’utilisation. Pourtant, une éventuelle fuite constitue un risque majeur dans le maintien en l’état de la charpente et du système d’isolation. Une situation qui peut même occasionner des frais de réparation importante. C’est précisément dans cas qu’une toiture plate parfaitement étanche a son importance. Voici quelques astuces à adopter pour garantir l’étanchéité de son toit pendant longtemps. Elles se portent sur l’utilisation de bâche EPDM,  le TPO et le SEL.

La membrane EPDM : La couverture multiusage

L’EPDM ou l’éthylène-propylène-diène monomère est un matériau découvert dans les années 1960. C’est l’une des alternatives les plus utilisées et les plus efficaces pour étanchéifier une toiture au fait de disposer d’une longévité de 30 à 50 ans. Actuellement, sa fabrication se centre surtout sur l’usage de fibres recyclables conformément au respect de l’environnement. En outre, il faut retenir que l’usage de cette méthode se fait de deux façons.

Il existe les versions collées, où la couche d’EPDM est directement installée sur la surface à couvrir et fixée à l’aide d’une substance collante en Néoprène ou acrylique. Au début des travaux de toitures, le néoprène convient mieux dans la couverture d’une grande surface. Il sèche lentement et peut donc être ajusté et travaillé afin d’éliminer toutes les bulles d’air. D’un autre côté, l’acrylique sert surtout dans les rénovations et réparations localisées. Il permet de réparer facilement une partie endommagée localisée sur la charpente ou de la jonction au mur.

Par ailleurs, cette matière élastique sert souvent de support de fond pour les toits végétalisés. Dans ce cas, la méthode d’application est appelée le « lestage » où l’ensemble est lesté par des graviers ou par les éléments de la végétalisation.

Le TPO pour une toiture plate parfaitement étanche

Cette méthode s’adapte à la plupart des toitures. Le matériau utilisé a une grande résistance à la déchirure. En effet, sa structure a été renforcée avec de la fibre de verre. Il est à appliquer sur les parties à renforcer par la thermosoudure. Cette disposition assure une meilleure fixation des joints. En même temps, avant d’utiliser le TPO dans les travaux de couvertures, il faut savoir que celui-ci n’est pas élastique. Il aura plus d’efficacité sur les joints et parties statiques. Toutefois, cette matière est le choix le moins cher du marché avec une bonne durabilité.

Le SEL : la méthode adaptée pour toutes les surfaces

SEL ou les systèmes d’étanchéité liquide sont une substance visqueuse à base de résine. Il suffit de l’appliquer sur la surface à étanchéifier et le mélange se solidifie lentement. Cette technique a l’avantage de ne nécessiter aucun joint, ni de soudure. Les experts en travaux de charpentes l’utilisent souvent dans l’isolation des surfaces en courbe.  Enfin, avant l’application du produit qui va rendre la toiture plate parfaitement étanche, il est tout de même recommandé au propriétaire de demander des conseils auprès du distributeur ou d’une entreprise de toiture.